Agrandir le DIAPORAMA

Safari en Tanzanie
Le parc du Serengeti

Serengeti signifie «plaine sans fin». Avec ses 14000km2, il devient côté Kenya Réserve nationale de Massaï Mara. C’est un endroit mythique, pour ses immenses plaines au Sud, ses collines (kopjes) à l’Est, sa savane arbustive au Nord et ses espaces boisés et vallonnés à l’Ouest.

Le soleil est au RV dès le matin dans cette grande plaine. Nous voilà partis pour un 3e safari dans le plus connu des parcs, le Serengeti. Tanzanie Serengeti Avant d’entrer dans le parc, de nombreuses gazelles, antilopes, zèbres et autruches nous saluent du bord de la piste.

Une fois dans le parc du Serengti, nous observons des girafes et un éléphant solitaire. Nous sommes supris par l'immensité de cette savane qui contraste avec les paysages des jours précédents. Plus loin, un groupe de lionnes au bord de l’eau surveillent attentivement un troupeau de gazelles… l’une d’elles tente une approche, mais nous partirons avant l’attaque… Puis, nous arrivons au pied d’une mare où gisent de nombreux hippopotames, des «tas de graisse» prenant un bain de soleil, tandis que d’autres pataugent dans la mare. Un léopard a été repéré par d’autres 4x4 sur une branche d’acacia au bord de piste.

Safari Serengeti

Tel un gros chat tigré, il est allongé de tout son long, indifférent aux photographes. Puis, il s’étire, mais, fausse alerte, se recouche… Une nouvelle tentative et c’est la bonne: il se lève puis descend tranquillement le long du tronc avant de disparaître dans les herbes hautes, de traverser finalement la piste et de se poster sur un arbre mort. Superbe moment.

Le ciel se charge lâchant même quelques gouttes sans conséquence. Nous rejoignons un espace pique-nique aménagé. Il fait maintenant très chaud et après quelques sandwiches avalés sur le pouce, c’est reparti pour le safari avec, au programme, éléphants, zèbres, gazelles, dik-dik, autruches, girafes, mais toujours pas de rhinocéros. Après une journée pleine en émotion, nous rejoignons Ronjo Camp au cœur du Parc de Serengeti. Rassurons-nous, il est surveillé toute la nuit par les Massaïs! Au moment du coucher, des hyènes «ricanent», d’autres bruits suspects sont entendus dans la nuit: peut-être des lions?


Auteur : Patrick et Corine Willemain