Agrandir le DIAPORAMA

Safari en Tanzanie
Le parc national du lac Manyara

Au pied des falaises brunes et rouges, hautes de 600 mètres, qui caractérisent l’escarpement de la vallée du Rift, le lac Manyara est un joyau célébré par Ernest Hemingway comme «le plus beau jamais vu»

Sous la pluie, nous roulons vers le premier parc de notre safari tanzanien: le parc national du lac Manyara. Rachid, notre chauffeur nous assure qu’en descendant vers le lac de Manyara, nous allons trouver le soleil, et ce fut le cas! Créé en 1960, ce parc couvre 330 km2, dont 250 de lac. A 950m d’altitude, il se situe entre la falaise du grand rift et le lac alcalin qui lui a donné son nom. Manyara TanzanieSa visite est une très bonne introduction aux parcs nationaux, car on peut y observer, assez rapidement et sur une petite étendue, la plupart des animaux habituels de Tanzanie.

Une forêt assez dense au départ abrite de nombreux singes (babouins, singes bleus et vervets) jouant les alpinistes dans les arbres et sautant de part et d’autre de la piste. Puis, soudain, dévalant d’une petite sente à droite, des éléphants traversent devant notre 4x4. C’est impressionnant de voir ces pachydermes en liberté. Et il ne faudrait pas les mettre en colère, car nous sommes peu de chose, même dans nos véhicules. Des baobabs magnifiques se distinguent dans cette forêt luxuriante et, sur une branche, se prélasse un léopard, mais il est bien loin…

Safari Manyara

Les paysages changent; nous sortons de la forêt tropicale et observons des impalas, gnous, phacochères avant d’arriver à la mare aux hippopotames. Ces derniers sont affalés sur le bord et il en faut plus que quelques 4x4 pour qu’ils daignent se lever! De nombreux oiseaux, grues cendrées, ibis, hérons ou encore calaos se partagent les marécages. Des girafes, majestueuses, dépassent des acacias qu’elles affectionnent particulièrement.

C’est l’heure du pique-nique, face au lac de Manyara où nos hôtes ont installé un superbe buffet. Pour nous distraire pendant le repas, une girafe longe le lac, puis un gnou affolé court au bord de l’eau: que du bonheur… C’est reparti pour le safari: des éléphants sortent de la forêt tropicale arrachant herbe et arbuste de leur trompe, un éléphanteau tète sa mère et les girafes ne sont pas bien loin. Manyara Tanzanie Rachid, en liaison radio avec les autres 4X4 a eu un appel, car des lionnes ont été vues dans un acacia. Nous filons donc vers ledit endroit.

L’acacia est colonisé pour la sieste par une harde de lionnes: nous en comptons sept, affalées sur les différentes branches; des pattes et des queues pendent à tous les étages, juste au-dessus de la piste. Elles daignent remuer, tantôt une patte, tantôt la queue, ou bien ouvrir une paupière endormie. Deux d’entre elles se disputent visiblement la même branche en grognant. Il faut cependant se résigner à quitter le parc Manyara, car nous avons une bonne heure de route pour rejoindre «Bashay Rift Lodge», bungalows très agréables situés sur une colline dans un environnement fleuri. C’est, les yeux emplis de superbes images, que nous soupons, puis nous endormons.


Auteur : Patrick et Corine Willemain