Agrandir le DIAPORAMA

Rando bivouac Montagne
Du Queyras au Mont Viso

Temps de printemps, en cette fin juillet...

L'Echalp, col Lacroix, refuge Jervis, lac Mal Conséi (+1000m , - 600m)

Vers 8h, nous sommes à pied d’œuvre pour cette randonnée bivouac d'une semaine. Le vent nous saisit en descendant de la voiture: il faut vraiment être fou pour partir dans cette aventure, en plus en bivouac, pense Philippe très fort… Il enfonce la capuche de sa veste sur la tête et en avant, vogue la galère! De l’Echalp (1700m), nous empruntons le GR58 en direction du col Lacroix (2300m), le chemin de randonnée grimpe tranquillement en lacet dans une forêt de pins. Dès que le soleil pointe son nez nous faisons une pause «barres et fruits secs». Le vent ne nous quitte guère et arrivés au col, c’est intenable, nous filons dans la descente sans demander notre reste. Les rayons du soleil nous réchauffent petit à petit; la descente se fait plus tranquillement, rando bivouac queyrasprincipalement en forêt de mélèzes, pour atteindre un petit hameau. Là se trouve le refuge Jervis, où nous profitons de la terrasse au soleil pour prendre, bière, chocolat chaud ou cappuccino, et oui, nous sommes en Italie depuis le col Lacroix ou Colle del Crocce.

Nous repartons par un large chemin de randonnée bien plat dans un beau vallon verdoyant et nous trouvons un endroit idéal pour le pique-nique. Au menu, rillette de poisson, saucisson, fromage, pom’ potes et gingembre qui arrache. Nous profitons de la douce tièdeur du début d’après-midi pour siester car nous n’avons plus que 2h de randonnée environ. Après le petit hameau de Partia d’Amont avec ses maisons aux toits de lauze, nous attaquons la montée vers le lago Mal Conséi. Il fait maintenant chaud et le poids des sacs se fait sentir. rando bivouac queyrasVers 15h30, nous passons près d’une pièce d'eau, fort sympathique et un peu à l’écart du chemin qui semble idéal pour le bivouac. Mais nous ne sommes pas au lac que nous avions repéré sur les cartes. Nos hommes se posent tandis que Florence et moi suivons les marques rouges qui indiquent le lac, une centaine de mètres plus haut. Il est beau mais pas de place pour bivouac car il est entouré d’un dédale de roches. Nous redescendons et plantons les tentes bivouac au bord de l'eau.

L’endroit rando bivouac queyrasest beau mais il y a quelques moustiques qui nous attaquent. Nous prenons thé et soupe pour se réhydrater puis bullons au soleil. Ce dernier disparait rapidement derrière les montagnes nous contraignant à nous couvrir. Tandis que nous mangeons, un chevreuil s’approche du lac, nous observe tout en broutant les herbes tendres puis c’est au tour de 2 jeunes chamois qui eux, feront très vite demi-tour en nous apercevant. Nous rentrons assez vite dans notre bivouac car il ne fait pas chaud.


Aujourd'hui, on joue à "saute-frontière"

Lago Mal Conséi, refuge Granero, col Sellière, refuge du Viso, col valante, refuge Vallanta (+1150m , - 800m)

A 7h, il fait très frais mais le ciel est bien dégagé. Les réchauds chauffent tandis que les esprits s’éveillent. Le p’tit déj est pris, la toilette de chat est faite et les tentes bivouac sont pliées tandis que le soleil pointe le bout de son nez. En une petite heure de montée, nous atteignons le refuge Granero aux volets rouges et jaunes et ses beaux géraniums. Après une petite pause, nous repartons et dominons aussitôt le lago Lungo, joli lac allongé comme son nom l’indique et sur lequel un kayak est amarré. Nous nous élevons rapidement, tout d’abord sur un sentier herbeux puis dans un pierrier où persistent quelques névés. rando bivouac VisoLa montée est dure et nous puisons dans nos réserves. Il faut une pâte de fruit car le coup de pompe arrive et plus moyen d’avancer… Finalement nous atteignons le col Sellière (2834m) où la vue grandiose sur le Mont Viso est notre récompense. "C’est trooop beau" aurait dit Claudie. Nous sommes à la frontière et rentrons en France pour quelques heures!

Après avoir grignoté rando bivouac Viso et pris des photos, nous descendons sur le refuge du Viso puis gagnons le lac Lestio où nous allons manger. Le ciel se couvre un peu, il ne fait pas chaud et nous ne nous attardons pas. Une montée en lacet dans un pierrier avec traversée de quelques névés nous attend pour atteindre le col Valante (Passo di Vallanta), nous sommes de nouveau à plus de 2800m et allons franchir de nouveau la frontière pour retourner côté Italien... et retrouver un franc soleil! Il ne nous reste plus qu’à se laisser aller pour descendre vers le lac au pied du rifugio Vallanta à 2450m.

bivouac mont viso

Nous repérons un emplacement de bivouac depuis le chemin. Nous serons au bout du lac sans avoir de vue sur le refuge. Fil et Flo commencent à déterrer une grosse pierre qui les gêne pour planter leur tente bivouac. Il fait bon mais le vent est bien présent. Nous profitons du soleil pour faire une petite lessive après avoir pris notre thé. Ensuite, nous allons boire une bière au refuge et prendre la météo des jours à venir. Les randonneurs profitent des derniers rayons du soleil avant de rentrer à l’intérieur. Nous repartons à notre bivouac pour préparer soupes et plats déshydratés, ce soir, c’est Porc au caramel. Un peu plus loin, 2 chamois paissent. Tandis que Flo rentre sous la tente pour lire, nous partons avec Philippe en direction des chamois. Nous contournons la bosse pour ne pas les effrayer et longeons le lac. Enfin nous regagnons le bivouac, il fait frais, ce qui écourte grandement les soirées.

Auteurs : Patrick et Corine Willemain