Agrandir le DIAPORAMA

Rando bivouac GR20 Sud
Bocca di Verde - E Capannelle - Vizzavona

Etape 4 du GR20 Sud: Usciolu - Acqua d'Acelli - refuge de Prati - Bocca di Verde

800m de montée, 1300 de descente, 7h30 d'après le topo.

Au lever, GR20 Sud Prati il y a quelques beaux nuages qui se déplacent très vite dans le ciel. Eh oui, le vent est de retour et il décoiffera toute la journée avec de très fortes rafales allant jusqu'à nous déstabiliser. Nous montons, il ne fait pas très chaud et cela ne s'arrange pas à l'arrivée sur la crête d'Acqua d'Acelli où nous devons nous arcbouter sur nos bâtons pour contrecarrer le vent. Cette crête est belle mais nous n'en profitons pas vraiment car nous sommes abrutis par ce vent. Le temps est de plus en plus gris, il ne manquerait plus que la pluie s'invite. Nous y échapperons et le soleil reviendra même en fin de matinée. GR20 Sud PratiAprès avoir longés cette crête de droite et de gauche en s'accrochant bien, nous descendons et rejoignons une hêtraie avant de retrouver le vent de plus belle sur la crête suivante. Nous décidons une pause pique nique au refuge de Prati après avoir traversé de belles dalles. Nous mangeons à l'extérieur avec Fil et Flo, s'abritant au mieux du vent, partageant saucisson, coppa et fromage de brebis + ou - fort et prenons ensuite un café accompagné de canestrellis à l'intérieur.

Vers 13h30 bocca di verde nous reprenons le chemin de Bocca di Verde avec le vent comme compagnon très fidèle du jour. Après une petite montée, nous traversons un paysage idyllique, de belles pelouses vertes, de beaux rochers et des nuages fabuleux avec la mer en toile de fond, de quoi régaler les photographes que nous sommes. Dès que nous basculons sur le versant de Bocca di Verde, le vent nous quitte, quel bonheur. La descente est très roulante et nous dévalons les 600m pour arriver au col de Bocca di Verde. Eh oui, il arrive quelques fois de descendre à un col! Après un très bon accueil au relais San Petru di Verde, nous installons la tente en sous bois en prenant soin d'accrocher nos sacs à dos en hauteur grâce à la corde et les mousquetons que Fil promène au cas où Flo serait bloquée. Eh oui, les cochons sévissent ici aussi à Bocca di Verde. La douche est chaude, très chaude même, que c'est agréable! bocca di verde Ce soir, nous mangerons tous les 7 à l'auberge San Petru di Verde, le menu ayant séduit tout le monde : salade composée, côte de porc grillée au feu de bois et son gratin de choux fleur et pour terminer, une mousse au chocolat. Les lyophilisés, c'est bon, n'est-ce pas Fil, mais il ne faut pas en abuser!


Etape 5 du GR20 Sud: Bocca di Verde - Monte Rinosu - lac de Bastani - E Capannelle

1100m de montée, 800 de descente pour une durée prévue de 7h30

La nuit fut relativement calme. Heureusement que nous étions en forêt car nous étions protégés du vent. Au programme du jour, une variante alpine en passant par le Monte Rinosu à 2352m. Jean-Luc et Claudie intéressés par cette variante ont eu peur du vent, c'est finalement tous les 2 que nous ferons le Monte Rinosu . Nous commençons par une longue traversée sous une hêtraie très agréable suivie d'une courte montée avant de rejoindre la bifurcation pour le départ de la variante alpine du Monte Rinosu. Monte RinosuNous atteignons rapidement les bergeries des Pozzi. C'est un endroit pastoral où coulent de petites rivières aux formes sinueuses et esthétiques. Après avoir immortaliser le lieu, je jette un oeil sur la carte et m'aperçois que nous aurions dû monter au niveau des bergeries des Pozzi vers le Monte Rinosu. Nous ne regrettons pas car ces pozzis sont magnifiques et nous les aurions ratés. Nous décidons de monter dans la pente pour rejoindre la crête de Piétradione où nous retrouvons le chemin cairné avant d'atteindre un grand plateau d'où nous pouvons voir le sommet du Monte Rinosu. Après un petit passage technique dans les rochers, nous cheminons le long d'une crête et arrivons sur un nouveau plateau très lunaire avant de monter les derniers mètres sous le sommet du Monte Rinosu.

Monte Rinosu

Il n'y a pas de vent, les quelques personnes aperçues auparavant sont parties, nous en profitons pour casser la croûte en admirant le paysage à 360°. Puis c'est l'heure de la descente, nous apercevons d'abord le lac de Niellucio en contrebas avant de voir le sentier qui nous mènera au lac de Bastani, lac de 4,4ha, 24m de profondeur et qui est gelé 7 mois par an. C'est l'endroit idéal pour faire une petite sieste, allongés sur une dalle qui domine le lac. Mais il nous faut déjà penser à redescendre les 500m qui nous séparent d'E Capannelle, E Capannelleune des stations de ski corse, d'abord par un sentier très caillouteux puis par les pistes de ski. Ne voyant pas nos acolytes à E Capannelle, nous montons la tente sur le seul emplacement qui nous semble relativement plat. Mais arrivés avant nous, ils nous ont réservés une place sur une aire de bivouac que nous n'avions pas vue. Qu'à cela ne tienne, nous enlevons les piquets et transportons notre petite maison sur nos épaules sous les regards moqueurs de nos amis. Pendant que nous prenons un super repas au restaurant U Fuconu d'E Capannelle: soupe corse, veau en sauce accompagné de polenta de maïs et polenta de châtaigne, fromage et gâteau au châtaigne, le temps fraîchit et nos camarades, ayant mangé leur plat lyophilisé nous rejoignent pour un bon vin chaud et une grappa. Quand nous allons nous coucher, le vent s'est monté et il forcira dans la nuit sans s'interrompre. Quelle nuit...on s'en souviendra d'E Capannelle!


Etape 6 du GR20 Sud: E Capannelle - Vizzavona

200m de montée et 900 de descente, 5h de marche

Une étape de transition entre le GR20 Sud et le GR20 Nord. Au réveil, le vent souffle toujours en rafale mais nous sommes rapidement en forêt ce qui atténue la sensation de vent. Le sentier est tranquille, une petite montée, une descente, une longue traversée se succèdent jusqu'aux bergeries d'Alzelo où nous nous octroyons une petite pause. Nous montons en direction du Bocca Palmente avant de basculer dans la vallée de Vizzavona. VizzavonaAu col, nous apercevons les grandes murailles du Nord. Une longue descente vers Vizzavona nous attend avant un chemin à plat qui nous semble interminable. Nous découvrons le village de Vizzavona au dernier moment. Enfin, village est un bien grand mot puisqu'il se résume à un hôtel, 2 restaurants et une gare. Tout comme Fil et Flo, nous avons réservé une nuit à l'hôtel I Laricci de Vizzavona. Eh oui, il y a le GR20 de luxe et le GR20 des prolétaires diront certains!

Nous retrouvons tous au restaurant de la gare de Vizzavona: Jean-Luc et Claudie, Les Mamies, Corinna, Benjamin et Floriane, Marc, Hélène et Claire ainsi que ceux qui ont doublé l'étape hier: Eva et Dauphine et les 4 jeunes dont un coiffé d'un super chapeau melon: ils se reconnaîtront!. VizzavonaFil et Flo récupèrent le colis de 5kg qu'ils ont préparé avant leur départ et envoyé à Vizzavona. On n'y croyait pas mais si: des barres de céréales, des lyophilisés, 1 ou 2 bières. Ça, c'est de l'organisation! Après la bière et le pique nique, nous saluons les Montpelliérains, Marc, Hélène et Claire qui font uniquement le GR20 Sud et stoppent donc à Vizzavona. Puis nous prenons possession de notre chambre d'hôtel. Une bonne douche chaude et une bonne sieste, quel luxe! Nous devons attendre le repas jusqu'à 20h mais cela vaut le coup: flan de légumes, poulet basquaise, glace et pour couronner le tout, un thé à la menthe. Eh oui, l'hôtel est tenu par une famille marocaine. Nous veillons jusqu'à 22h30... un record sur le GR20! Le vent a vraiment faibli et nous devrions pouvoir faire la variante alpine en passant par le Monte d'Oro. La patronne, très gentiment nous prépare un plateau pour le p'tit déj car demain nous voulons quitter Vizzavona à 6h.

Auteurs : Patrick et Corine Willemain