Le diaporama photo utilise Flash Player. Cliquez ici pour l'installerGet Adobe Flash player




DIAPORAMA

Cliquez sur la touche de droite pour voir les photos en plein écran

Récit et photos de montagne:
Les Agneaux

Les Agneaux depuis la vallée, cela vous dit, propose Vincent. Cela mérite réflexion...finalement, pourquoi pas, cela nous évitera une nuit au refuge du Glacier Blanc, et puis cela rajoute seulement 2 h de montée". Donc, nous voilà partis à 2h du matin du pré de Mme Carle. C'est étrange de marcher la nuit en montagne à la seule lueur des frontales: on monte sans vraiment s'apercevoir du dénivellé, le temps se déroule sans que l'on en ait conscience, on est un peu dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil.

Nous arrivons au refuge du Glacier Blanc avant 4h et retrouvons nos 15 amis CAFistes, prêts à partir. Nous continuons dans la lancée vers le col du Monêtier où nous attend le soleil levant. Les autres cordées sont encore loin. La vue est belle sur le Pelvoux et le Glacier Blanc dans leur parure rose tandis que le dôme des Ecrins reste caché. De l'autre côté du col, une mer de nuages de laquelle émergent les Dômes de Monêtier.

Nous nous dirigeons par une traversée vers le col Tuckett, qui est dangereux cette année à cause des ravinements qui emportent le rocher. Une cordée peu précautionneuse décroche des blocs devant nous. Nous sommes 2 cordées à atteindre la brèche, il reste une centaine de mètres en rocher, mais nous ferons demi-tour pour éviter que l'ensemble du groupe ne se retrouve dans la brèche.

C'est la descente interminable vers le refuge du glacier Blanc, dans cet immense pierrier que nous avons gravi de nuit sans nous en rendre compte. Cette course doit être plus agréable en début de saison, lorsque la neige recouvre les rochers.

Auteur : Patrick Willemain